PEUGEOT P55C
ESSAIS - ROULAGE - CONSTATATIONS - REMEDES
 
2360 km de Randonnée
 
Grille du sélecteur de vitesse
 

 

Effectuer un double débrayage pour supprimer un craquement et sans provoquer d'à-coup ni de frein moteur au passage de la 3 ème (régime moteur faible) à la 2 ème (régime moteur élevé).
Même opération pour le passage de la 2 ème à la 1 er.
Mode opératoire:
3 ème couper les gazs
Débrayage passage au PM
Embrayage remise des gazs (trés court)
Couper les gazs, débrayage passage en 2 ème
Embrayage remise des gazs
Réservoir de 4.5 litres plus réserve de 1.5 litres
Consommation de 4 litres / 100 km à 34 km / h de moyenne, autonomie totale de 145 km
Autonomie réservoir 110 km, réserve 35 km
 
Départ à froid: remplir la cuve avec le bouton, positionner le "volet de départ" fermé, mettre la poignée des gaz entre ralenti et 1/4, trois ou quatre coups de kick pour aspirer du mélange puis un coup de kick plus puissant, si le moteur s'arrête aussitôt, refaire le remplissage de la cuve.
Départ à chaud: ne pas remplir la cuve, donner deux ou trois coup de kick, puis démarrage "volet départ" ouvert, poignée des gaz à 1/4.
Moteur engorgé: poignée des gaz à 4/4 ( plein gaz) et donner quelques coups de kick pour faire évaporer l'essence dans le cylindre, puis faire partir le moteur plein gaz.
Moteur tiède: ne pas remplir la cuve, donner deux ou trois coup de kick, positionner le "volet de départ" légèrement ouvert, poignée des gaz à 1/4.
Pour ma machine c'est le cas le plus délicat, sinon attendre le refroidissement du moteur. Parfois même pour la culasse à température ambiante (20°), la moto démarre comme pour un "Départ à chaud".
 

Arrêt du moteur:

1er solution attendre que la cuve se vide, temps d'arrêt assez long.

2 ème solution incliner la moto du côté cuve du carburateur, ainsi il n'y a plus d'essence aspirée vers le gicleur, temps d'arrêt presque instantanné.

3 ème solution fermer le volet d'air et poignée des gaz à 4/4

 

 
Rapport pour réaliser une longue descente: dans ce cas la descente se fait à gaz réduit (moteur au ralentis), ainsi la quantité d'essence et donc d'huile aspirée à chaque tour moteur est minimum.
Si le rapport de vitesse est la 2 ème pour avoir un frein moteur, le moteur tourne vite et l'on risque un "serrage moteur" par manque de lubrification.
Mettre le rapport en 3 ème, le moteur tourne moins vite et la quantité d'huile reçu est suffisante, le frein moteur disparaît, il faut agir sur les freins pour réduire la vitesse de la moto.
 
1er Série d'essais avec le deuxième moteur acheté sur une bourse moto
 
1 er essai
100 m
MOTEUR:
Carburateur Gurnert RN 17(sans aiguille), gicleur N° 29.
Moteur froid démarrage au Kick trés facile,deux ou trois coups de kick, puis un plus puissant.
 
ROULAGE:
En débrayant les pignons de la boîte de vitesse tournent toujours, il y a craquement au passage de la 1er vitesse, même en poussant la moto.
Pourtant moteur à l'arrêt il y a bien débrayage.
Prévoir une huile plus fluide à voir ?
La moto roule mais après quelques mètres la chaîne casse et entraîne le cache chaîne qui se plie.
Il semble que l'attache rapide n'est pas mise dans le sens.
Il faut détordre, mastiquer, refaire la peinture (en noir pour le moment).
2ème et 3 ème essai
60 km
L'huile du type 15w40 est remplacée par de la SAE 30 (ou huile à tondeuse 4 temps), plus de problème de craquement pour passer la 1er vitesse, si non pousser légèrement la moto.
Moteur chaud, l'huile permet aux disques de se décoller facilement.
Chaîne neuve, montage de l'attache rappide dans le bon sens, roulage bon.
Démarrage à chaud trés difficile, je ne connais pas l'état du piston de la chemise et des segments, une baisse de compression peut justifier cet état de fait.
Ralenti trés variable avec des phases d'accélération incontrôlable, y a t-il une prise d'air, état du boisseau ?
Pas de solution pour le moment.
Attente de la mise en service du moteur avec roulements, piston, segments neuf, chemise réalésée.
4ème essai et plus
340 km
Fonctionnement identique.
Le 07/08/2011 le moteur d'origine remis à neuf est mis en place sur la moto avec un carburateur de 17 mm.

 

Passage des vitesses entre 1er / 2ème moyen, 2ème / 3ème, 3ème /2 èm et 2ème / 1 er trés bien. Le régime moteur ne chute pas assez, le ralenti est variable.

 

Un jeux trop important est constaté entre le carburateur et la pipe d'admission, permutation des pipes entre les deux moteurs, je constate un jeux beaucoup plus faible au montage.
Essai, le régime est plus stable, toutes les vitesses passent trés bien.
Une prise d'air au niveau de la pipe avec le carburateur semble donc être la cause des variations de régime. Réalisation de l'étanchéïté par un cordon de colle BOSTIK spéciale vibrations et hautes températures forte élasticité (colle transparente), le cordon est fait entre le carburateur et la pipe d'admission par l'extérieur (carburateur monté).
 
Essai moteur chaud, il y a toujours des variation du régime moteur en débrayant pour un arrêt.
Dernier essai avec antiparasite sur la bougie, pas de modification des performences semble t-il.

Redémarrage à chaud variable, poignée des gaz à 1/4, démarrage favorisé par l'électrode mise entre 0.35 et 0.4 mm.

 
Si le ralenti est réglé trop bas, le moteur chaud a tendance à caler.
390 km (moteur)
Le moteur tourne bien, le rodage suit son court, toujours un ralenti trés instable moteur chaud (pas de réponse au problème).
 
425 km
35 Km de fait avec ce mélange à 3%, pas de modification évidente des performences.
Un démarrage à chaud obtenu, volet d'arrivé d'air ouvert, 3 à 4 coupp de kick plein gaz pour assécher la chambre, puis un coup de kick plus fort avec poignée de gaz à 1/4.
 
460 km
Vérification du câlage de l'allumage qui donne une avance presque nulle, recâlage fait et essai.
36 Km, trés bonne reprise, sonnorité émis par le moteur plus agréable et moins aigu.
Apparition de "raté" du moteur (allumage ou essence ?), le carburateur est encrassé comme par une patte trés fine, résidu de l'huile de mélange.
Avec le bon câlage, le démarrage à chaud semble plus facile.
 
496 km
Réparation du fil sur la sortie HT, mélange à 2.5%.
Première sortie de printemps (avril 2013), le régime moteur est irrégulier au ralenti, il faut trouver la bonne position de la poignée des gaz et du volet d'air pour un démarrage à chaud.
Le flotteur est en position haute.
Essai, bonne accélération et vitesse de pointe la couleur bougie est marron claire (correcte)
565 km
Mise en place d'une bougie NGK B6 HS, même résultat couleur bougie marron claire (manque un peu de richesse).
Le régime moteur est toujours irrégulier au ralent, une prise d'air ?
En positionnant le guidon, maxi à gauche ou à droite, le régime moteur varie.
Retrait de quelques colliers "Rilsan" fixant la gaîne du câble d'accélérateur, ils génaient son déplacement
Trés bonne amélioration de la stabilité du régime moteur.
640 km
Additif subtitut de plomb dans le mélange.
60 km sans problème, ralenti plus régulier, bon démarrage à chaud ou tiéde en trouvant la bonne positon du volet d'air.
On constate, moteur chaud, un léger suintement au niveau du joint de culasse, donc démarrage à chaud avec moins de compression.
685 km
Resserage du joint de culasse (à froid), puis 45 km, démarrage moteur chaud sans problème.
Dans la boîte à outils, une bougie, une clé pour démonter le couvercle du carburateur pour un nettoyage du fond de cuve.
15 km, tout fonctionne bien, bon démarrage moteur chaud ou tiède.
700 km
Essai avec un gicleur N° 31, la bougie est maron foncé (richesse correcte, mais le moteur à faible régime tourne moins bien du faite de l'absence de l'aiguille).
Je suis dans l'attente de trouver un gicleur de N° 33, et N° 30 pour faire des comparaisons.
745 km
A 730 km, perte de puissance et de l'air chaud (gaz déchappement) sort au niveau du joint de culasse.
Démontage, le joint en "carton bleu" est coupé en deux endroits et brûlé, remplacement avec un joint de réserve en cuivre et remontage à la Loctite 5923.
Essai dans 24 heures.
5 km avec le joint de culasse neuf, beaucoup de puissance, régime moteur assez stable au ralenti.
775 km
30 km, moto trés agréable à conduire, la puissance évite de rétrograder les vitesses trop souvent pour une faible montée
1447 km

Mise en place d'un gicleur N°33 puis 32, impossible de rouler, le moteur ne monte pas dans les tours, il y a trop d'essence.

90 km, gicleur de N° 31, aucun problème, régime moteur assez stable au ralenti.
Sortie d'automne 45 km puis 60 km sans un arrêt, tout est correcte.
16 novembre, 10 km avec gicleur de N° 30, mise en vitesse trés bonne, ralenti bon mais toujours instable, bruit du moteur trés doux, ce gicleur reste la référence pour le carburateur mis en place.
7 décembre 2013, 20 km, RAS
13 mars 2014, 12 km la température est de 15°, le moteur tourne trés bien ainsi que le passage des vitesses, une huile moins fluide donne un passage des vitesses sans aucun craquement.
A 730 km, perte de puissance et de l'air chaud (gaz déchappement) sort au niveau du joint de culasse.
Démontage, le joint en "carton bleu" est coupé en deux endroits et brûlé, remplacement avec un joint de réserve en cuivre et remontage à la Loctite 5923.
1er jour du printemps 2014, balade de 55 km, puis 30 km, tout est OK
Depuis le 18-05-2014 et plus, 10 km à 10h du matin, les vitesses passent mieux pour un air ambiant plus frais
1525 km

Le 11-10-2014, 50 km avec un air frais, le moteur tourne bien, ralenti plus stable, les vitesses passent mieux.

Le 31-10-2014 carburateur nettoyé au ultrasons, chaîne retendue.

A l'arrêt, le ralenti est plus régulier en fermant le volet d'air.

L'huile du carter de boîte de vitesse est moins fluide, je vais mettre de l'huile de boîte 10W-50 à la place de l'huile pour tondeuse, et vérifier le fonctionnement à la prochaine sortie.
 
1803 km (moteur) - 2090 km (moto)
Le 14/11/2014, 60 km, huile changer avec de la 10W-50 essai bon, température ambiante de 15°, puis 20 km, puis .....
Le 07/03/2015, 55 km, température ambiante de 18°, à cette température le moteur tourne bien, les vitesses aucun problème, ralenti assez stable,puis le 07/04/2015, 20 km, le 23/04/2015, 55 km, 20km.
Date
Environnement - Constatations - Solutions
Balade (km)
Moto (km)
Novembre 2013
10 km avec gicleur de N° 30, mise en vitesse trés bonne (compteur moto 17884)
10
1748
Décembre
RAS
20
1768
Mars 2014
température ambiante de 15°, le moteur tourne trés bien
12
1780
Avril
RAS, 2 sorties
85
1865
Mai
10 h du matin, les vitesses passent mieux pour un air ambiant plus frais
10
1875
Octobre
un air frais, le moteur tourne bien, ralenti plus stable
50
1925
Novembre
température ambiante de 15°
80
2005
Mars 2015
température ambiante de 18°, panne d'essence, démontage du gicleur
55
2060
Avril
raté panne d'essence, démontage du gicleur soufflage, redémarrage sans pb
20
2080
Avril
le repose pied a tourné vers le bas et appuye sur la pédale de frein arrière
75
2155
Juin
petite sortie RAS
16
2171
Septembre
RAS, 4 sorties (compteur moto 20133)
141
2262
Décembre
regroupement auto moto à St Suliac
25
2287
Mai 2016
remise en route, après 5 mois, redémarrage du moteur immédiat
5
2292
Aout
1er sourtie d'été (matinée plein soleil) moteur parfait
23
2315
Octobre
sortie d'autonne
45
2360

Année

2016 et 2018

Peut de sortie, été 2018 mise en place d'un carburateur neuf "Dellorto"

Fonction parfait, vitesse 60 km/h , ralenti trés bon (compteur moto 20410)

160
2520
 
Maintenance
Moto (km)
Changement joint de culasse
1020
Vidange boîte, huile 10W-50
1880
Vidange réservoir, nettoyage carburateur
2090
 
Pannes constatées
 

A 730 km, perte de puissance et de l'air chaud (gaz déchappement) sort au niveau du joint de culasse.

Démontage, le joint en "carton bleu" est coupé en deux endroits et brûlé, remplacement avec un joint de réserve en cuivre et remontage à la Loctite 5923.

 

Il y a une étincelle sur la bougie mais à l'ohmètre la résistance entre l'arrivée sur la bougie et masse est infinie au lieu de 5820 ohms (donc coupure).

Après vérification, le fil de bougie piqué sur la sortie HT n'était plus en contact.

Au moment de la surtension un arc électrique apparaît au niveau de l'électrode de la bougie mais également un arc sur la pointe de la sortie HT.

En conséquence un arc électrique de puisssance plus faible est obtenu sur la bougie.

Lors de deux promenades, arrêt moteur comme une panne d'essence, démontage du gicleur soufflage,

Vidange du réservoir (pas de saleté dans l'essence), nettoyage filtre à l'entrée de la cuve du carburateur.

 

Panne, plus de puissance, marche uniquement en 1er, puis arrêt du moteur. Le repose pied a tourné vers le bas et appuye sur la pédale de frein arrière, moyeu arrière bouillant.

 
A SUIVRE
Couleur de la Bougie